Engineer's Book

————— PHYSICS – SPACE – ALGORITHMICS ——-

Architecture 05 – Pont à Travée à Clé de Voûte.

Written By: Jean-Paul Cipria - Fév• 07•17

Est-ce qu’une travée de pont montée en clé de voute permet d’augmenter significativement sa portée ? Quels problèmes vont se présenter ?

Travée à Clé de Voûte à 3 Éléments en Béton Cellulaire - Équilibre Sans Maçonnage - ©J.P. Cipria

Travée à Clé de Voûte à 3 Éléments en Béton Cellulaire – Équilibre Sans Maçonnage – ©J.P. Cipria

Article Terminé ... Un Café ?

Terminé … Un Café ?

Created :2017-02-07 16:08:08. – Modified : 2017-02-26 13:21:27.

Le but est de faire passer une travée en béton à clé de voûte sans joint (!) sur deux points. C’est à dire que la clé de voûte n’est par « collée » aux autres parties. Elle ne tient que grâce aux forces de frottement.

La clé de voûte maintient la travée juste par son poids si les deux parties terminales ne basculent pas trop. C’est à dire si le point d’appui passe à peu près par leur centre de gravité. Nous n’aurions pas ses problèmes avec un joint maçonné qui fixe la clé de voûte aux parties terminales. La structure est en équilibre statique : CQFD.

Travée à Clé de Voûte 3 Éléments - Équilibre Sans Maçonnage ©J.P. Cipria

Travée à Clé de Voûte à 3 Éléments en Béton Cellulaire – Équilibre Sans Maçonnage – ©J.P. Cipria

La travée va être soumise à l’action de son propre poids en flexion. Le béton non armé utilisé ici est très faiblement résistant à cette flexion. La portée de la travée va être extrêmement réduite même si nous avons fait cet essai dans les pires conditions. Mais ceci est assez encourageant quand à la possibilité de construire cette travée en plusieurs morceaux transportables. C’est possible !

Travée de Pont à Clé de Voûte en Béton Cellulaire : Bascule, glisse, pivote, fléchit. Excellent exemple de Statique. - ©J.P. Cipria

Travée de Pont à Clé de Voûte en Béton Cellulaire : Bascule, glisse, pivote, fléchit. Excellent exemple de Statique. – ©J.P. Cipria

L’arche, elle, est d’une solidité en compression à toute épreuve si les deux pieds ne s’écartent pas … D’où contrer la poussée même si elle est petite. Sa forme, à poussée constante, lui assure une résistance optimum en compression. Le béton utilisé ici possède une excellente résistance. L’arche ne cédera très certainement pas avant la travée.

L’Extreme Engineering est ici du moins dans le prototypage ! Ensuite il faut s’assurer de la résistance des matériaux (RdM). Le changement de matériaux vers du béton à haute densité, armé, avec changement de structure : formes en arceau, T, L, est presque (!) trivial ! Il faut réduire les moments quadratiques, éliminer tous les degrés de Liberté … C’est un autre problème.

.

Jean-Paul Cipria
© 25/02/2017.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: