Engineer's Book

Engineers – Telecoms – Physics – Teaching – Methods

HP 01 – Le Contexte fait-il Partie de la Question ? Qu’est-ce qu’un HP ?

Written By: Jean-Paul Cipria - Nov• 17•16


Sophie @ Ingeus : Dites-moi ce que vous pensez de cet article ? (Commentaires en bas ou mail perso).

Où cours-je ? Où vais_je ? Dans quel état j'erre ?

Où cours-je ? Où vais-je ? Dans quel état j’erre ?

.

.Tu sais, tu sais c’est comm’ s’t’académic’
Qui voudrait que j’me soigne

Et qu’abandonn’ son prof au mois d’août sans son pagne.
J’sens comme un vide.
Remets-moi Johnny Kidd.

En quoi les « intellectuellement précoces » sont des bébés martiens ? Comment la logique dépend du contexte ?
Comment la logique d’un HP* n’est pas tout à fait identique à la vôtre ?

(*) HP : Le Haut Potentiel n’est pas une tension électrique. HP ne veut pas non plus signifier Hôpital Psychiatrique mais … « intellectuellement précoce » ou quand il n’est pas détecté précocement : « Intellectuellement bien, mais vraiment bien, différent ».

Hauts Potentiels

Hauts Potentiels

Blague ou contexte de Martien ?

Est-ce que cette affirmation est juste ou vraie ?

  •  \frac{sin(x)}{n}=6 ?

Oui, mon Capitaine. Démonstration ?

  •  \frac{sin(x)}{n}=\frac{si\not{n}x}{\not{n}}=six=6

Created :2016-11-17 19:06:27. – Modified : 2017-05-15 10:46:40.

CQFD ? Pourquoi ?

Rien dans le contexte Martien n’indique que sin(x) est la fonction sinus ? Rien n’indique que nous sommes en mathématique ? Rien n’indique que nous sommes en trigonométrie ? M. Spoke qu’en pensez-vous ?

Si nous supposons que nous associons tous les termes de cette façon :

  • \frac{sin(x)}{n}=\frac{s.i.n.x}{n} nous simplifions par n en supposant que nous sommes en arithmétique. Le contexte devient arithmétique.
    Ou plus subtil ?
    Le signe n est en miroir (antisymétrique) par la barre horizontale. Il n’intervient pas dans l’entropie du système. C’est à dire qu’aucune information n’est apportée par sa présence. Nous pouvons donc enlever cette redondance d’information. Le contexte devient entropie des signaux. Les parenthèses sont alors du bruit puisqu’elles ne peuvent pas être interprétées comme le contexte codage des lettres le prévoit.

Soit :

  • \frac{sin(x)}{n}=six

Là aussi le contexte du vulgus pecus, l’Homme ordinaire, associe la série de trois caractères à un symbole composé comme un mot de français qui est le mot « six ». Le contexte est passé dans la reconnaissance des mots. Nous traduisons celui-ci par un autre symbole « 6 » qui est un contexte liaison entre deux symboles.

  • six=6

La logique Martienne est curieuse et associe plusieurs contextes différents. Pouvons-nous dire qu’il y a une erreur de logique ? Nous n’en détectons aucune ! Ce sont mêmes des associations que nous pourrions faire en intelligence artificielle.

Quelles sont les attitudes des grands physiciens ?

P.M.A. Dirac [DIRAC-1928] n’a pas pensé en terme de particules qui se déplacent mais en terme de … propagation. Comment cela ? Plutôt que de regarder la chose il a observé le doigt qui désigne la chose. 😉 Nous savons ! C’est déconseillé par tout le monde ! Le chien qui regarde votre main plutôt que la baballe qui rebondit au loin serait alors un grand esprit ? Peut être ? Bref, Dirac était un Martien ?

Avez-vous remarqué que dans les équations de propagation d’une énergie la fonction d’onde \psi , ce qui devrait figurer l’objet qui se propage, n’est jamais expliquée ? Que l’on ne nous dit jamais ce que c’est ? L’équation décrit comment la caractéristique physique \psi se propage mais n’indique rien sur le phénomène physique qui « génère » \psi . Nous nous intéressons donc à « comment se propage l’objet physique mais pas à l’objet physique lui-même » dans ce cas de « pensée à la Dirac ».

R. Feynman [FEYNMAN-1945] décrira la réciproque après Dirac. Il reconstruit une équation de propagation relativiste issue de celles de Dirac et du principe de stationnarité de l’action et il recherche quels objets, en propagations retardées, peuvent satisfaire aux équations. Ce sont les photons, transmetteurs non instantanés de l’énergie, qui expliquent les variations de quantité de mouvement ou les transformations d’électrons à positrons en électrodynamique quantique. C’est un cas de « pensée à la Feynman ». Feynman est la réciproque d’un Martien alors ?

Freinage extrêmement puissant des méthodes « classiques » sur les haut potentiels. Pourquoi ?

Individual’s High Potential Background Operating ?

Une personne, enfant ou adulte, un haut potentiel ou HP ou autrement dit un surdoué ou encore autrement exprimé un « intellectuellement précoce » operate, selon le mot anglais, un ensemble d’opérations intellectuelles simultanées en permanence, en tâche de fond ou « background » selon le terme anglais. En fait tout le monde effectue cela sans le savoir. Nous ne demandons pas aux enfants s’ils font de efforts conscients pour voir et entendre ? Cela demande un effort, effectivement, qui est effectué en tâche de fond mais sans intervention de la volonté. Est-il « pédagogique » d’imposer une méthode pour voir à ceux qui voient parfaitement ?

Faisons-nous exprès de trouver des solutions ?

Et bien non ! Nous ne contrôlons pas directement notre pensée. Comme le chapitre précédent l’affirme nous pensons en background SANS conscience des opérations de calculs, d’associations, de changement de contextes, de méthodes. Ces opérations sont extrêmement rapides et s’effectuent de façon analogique. [TENENBAUM-2011]. Les réponses que nous avons « opérées » ne sont pas toujours justes. Par exemple le taux de réponses justes peut être de 60%. Ce qui n’est pas extraordinaire direz-vous ? Mais la plupart des vulgus pecus répondent à … 1 % !

En intelligence artificielle ou en inférence Bayésienne [CIPRIA-2016] une réponse dont la probabilité est de 60% vaut le coup d’être analysée ! En effet les réponses ne sont jamais « oui » ou « non ». Une probabilité de trouver 60% des réponses sur 100 possibilités est énorme. En effet si nous choisissons une solution au hasard sur 100 la probabilité « normale » au sens statistique est de … ? … 1% !

Nous nous souvenons, à l’âge de 8, 10 ans (?) en CM2, nous répondions à la craie sur un petit tableau que nous présentions au maître. Nous envisagions l’heure à laquelle deux trains se croisent. Nous trouvions 60% de réponses justes et le reste autour de la « bonne » réponse à plus ou moins 50% ! De quelle façon ? Soit la réponse « saute » aux yeux, soit nous faisons, par exemple, trois, cinq ou six approximations successives en faisant avancer et reculer mentalement deux traits ou deux boules, sans calculer, par images, sachant que la réponse est un nombre entier. Cela fait : tac, tac, tac, dans la tête, en trois coups, durant une seconde ? Le plus long est d’arrondir la solution.

– « Comment avez-vous fait Monsieur HP ! Vous ne savez pas ? Au pif alors ? » disait le maître, puis les parents. – « Copie rapide sur vos camarades ? Ce n’est pas comme ça que vous réussirez dans la vie, M. HP. » Nous conseillait tout le monde dans le style de la pub de Guy Degrenne. En fait les faits lui donnent raison à ce maître des années 2016 … heu, pardon, 1970. Dans le contexte éducatif d’aujourd’hui …

Pourquoi les méthodes classiques nous ralentissent ?

La grosse différence est que si nous utilisons une méthode apprise par l’enseignement « classique » nous utilisons le langage, l’écriture, l’utilisation de tableaux. Ce qui réduit notre rapidité intellectuelle d’un facteur ??? … 100 ! De plus l’implication dans l’action de la méthode, « la mobilisation de l’apprenant dans son apprentissage » comme disent les académiques, bloque complétement notre pensée puisque celle-ci fonctionne 100 fois plus vite … à faire autreS choseS. Les idées défilent sans que nous puissions les arrêter ni les combiner. Puis elles ne défilent plus du tout. Notre pensée se met en remorque d’une action méthodique « administrative ». A ces moments très lents, très longs, nous pensons en double, en triple. Et on s’emmerde. On revient sur le sujet et on calcule en lousdé. Puis on perd le fil. On ne se souvient plus du tout du « pas », de l’étape, de l’endroit, que l’on a laissé bien derrière, de la méthode. On entre en confusion. – « Monsieur HP, vous êtes distrait. » Nous dit-on. C’est vrai. Que c’est vrai ! Mais à qui la faute ?

Si une méthode « classique » nous est imposée par le système d’enseignement nous, HP, devons faire constamment le choix, lent, compliqué, « dépendant », d’un contexte et d’une façon « lente » de calculer. Notre pensée ralentit et nous nous trompons, beaucoup. Pourquoi utiliserions-nous une méthode qui dure 5 minutes avec soit-disant une grande efficacité, si l’on ne se trompe pas, plutôt que de répéter* dix fois le calcul mental en 1s, soit en 10 secondes ? Pourquoi dix vérifications ne donneraient pas un résultat juste ? Alors pourquoi utiliser une méthode écrite est difficile pour nous ?

(*) : Raisonnement psychologique parfaitement juste statistiquement : Voir la loi du Khi² [CIPRIA-131029]. Ou dit en français : l’erreur de départ (écart-type) diminue en fonction inverse de la racine du nombre d’essais. Soit \sigma_n=\frac{\sigma_1}{\sqrt{n}} . Nous pensons que les HP maîtrisent le Khi² de façon intuitive par analogie à l’inférence Bayésienne [TENENBAUM-2011].

La pratique simultanée de la parole, de l’écriture, de la lecture, et d’une méthode focalise les compétences intellectuelles à ces tâches extrêmement compliquées et bloque notre mode principal d’operating (en anglais). Nous redevenons des bébés à qui des parents ravis ont mis des chaussures bien dures, pour tenir les chevilles, et une couche bien humide. – « Marche maintenant ! » Nous marchons alors comme de lents automates, sur des œufs, avec des chaussures de clowns ! Nous sommes des bébés HP déguisés en clown.

Adultes, ne nous dit-on pas couramment : – « Vous êtes un martien ! »

HP, comment détecter que vous l’êtes ?

Contrepied

Ce chapitre n’est pas destiné au vulgus pecus à qui il faut donner des méthodes pour détecter des Martiens qui fonctionnent de manières différentes mais aux Martiens que tout le monde veut assimiler à des Terriens ! A ce sujet avez-vous remarqué que pétris de bonnes intentions dont est pavé l’enfer les instigations morales préconisent successivement l’intégration, l’assimilation et puis enfin (?) la désintégration ?

Vous dit-on que ?

  • « Vous êtes un Martien ! » : Aïe !
  • « Vous êtes flou ! » : Aïe ! Aïe !
  • « Vous êtes fou ! » : Aïe ! Aïe ! Aïe !

Votre attitude, vous pensez ?

  • « Ouais, compris, mais OK, merde ! Tiens je regarde par la fenêtre pendant qu’il se justifie. » : Aïe !
  • « Mince ! Il disait quoi durant les 5 dernières minutes ? » … – « Ah, OK ! » Je regarde par la fenêtre. : Aïe ! Aïe !
  • « M’sieur, ça veut dire ça ! » Vous interprétez. « N »importe quoi ! » répond le prof, le chef, la femme : Aïe ! Aïe ! Aïe !

On vous juge comme cela ?

  • – « Quel besoin avez-vous de comprendre ? » Demeuré ? : Aïe !
  • – « Qu’importe que vous réussissiez. Respectez la procédure ! » Anarchiste ? : Aïe ! Aïe !
  • « C’est juste mais vous n’avez pas suffisamment travaillé ! » Fumiste ? : Aïe ! Aïe ! Aïe !

Réponses aux tests

Si vous avez plus de 6 « Aïe ! » vous êtes définitivement, par câblage, un Martien. Bienvenu dans ce monde de brutes. 😉

Ce que vous en dites ?

  • « J’ai un QI supérieur à 130 mais pas de partout. »
  • « Docteur, ça passe comment le haut potentiel ? » dit le HP. « Jamais mais je vais t’apprendre à vivre avec ! » Répond le docteur.
  • « On se sent différents. Quelquefois on échoue à l’école » (Les dyslexies et les dyscalculies sont masquées par le haut potentiel.)
  • « On n’y arrive plus pour les filles car on masque nos difficultés pour les filles. »
  • « Est-ce qu’il peut sauter une classe ? » Mais contré par une maturité affective trop basse. »
  • « On n’écrit pas aussi vite qu’on pense. »
  • « On n’aime pas le crayon. »
  • « On est maladroit. »
  • « L’école réunit tous les problèmes. »
  • « Trop dur et trop facile. » ==> Pas bon de partout, très bon ailleurs.
  • « On est compliqué car on a des questionnements sans cesse. »
  • « La mort est définitive ».
  • « On dispose d’une lucidité et d’ une grande empathie ? On sent ce que l’autre ressent. »
  • « Je trébuche sur des cicatrices. »
  • « nevers complain nerver explain. » (Je ne me plains pas, je n’explique pas.)
  • « On ne comprend pas que cette différence nous exclue. On ne partage pas avec les autres : le shit, la clope. »
  • « Harry Potter est rejeté par les Moldu et se trouve très bien à l’école où les différences sont admises mais aussi vivre auprès des siens et des ses copains. »
  • « Comprendre les limites d’où je vais ; d’où je suis … »
  • « On veut tout contrôler, rage de maîtriser, pour contrer les idées fusionnantes qui n’expliquent pas tout. »

Référence et sources

  • Olivier Revol – Les hauts potentiels – L’Enfance des surdoués.
    http://www.bing.com/videos/search?q=revol+youtube&qpvt=revol+youtube&view=detail&mid=9959871F185C1955FFC89959871F185C1955FFC8&FORM=VRDGAR

HP, Comment survivre ?

Le monde est à l’envers ? Oui !

En mathématique le professeur, le manuel donnera tout le temps le résultat avant la démonstration [CIPRIA-160806] ! Le premier énoncé, CE N’EST PAS l’hypothèse ! C’est le résultat !

La définition ou les caractéristiques ?

Vous lisez la première phrase : Ce n’est pas la définition de ce que vous étudiez mais les … caractéristiques. En effet il peut y avoir toutes les options : USB, Wifi, des gentes en alliages aluminium, un crédit à 129 €/mois … C’est, c’est ? Une automobile.

[CNED-2013] - Atomes - Page 3

L’élément chimique est caractérisé par Z et A. C’est ? C’est ? L’atome ! Et Z ? Et A ? [CNED-2013] – Atomes – Page 3.

Avides de connaissances, HP, cherchons ce qu’est le chiffrement RSA ? consultons Wikipédia (qui est pas si mal en fait) :

Le chiffrement RSA (nommé par les initiales de ses trois inventeurs) est un algorithme de cryptographie asymétrique, très utilisé dans le commerce électronique, et plus généralement pour échanger des données confidentielles sur Internet. Cet algorithme a été décrit en 1977 par Ronald Rivest, Adi Shamir et Leonard Adleman. RSA a été breveté par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 1983 aux États-Unis. Le brevet a expiré le 21 septembre 2000 … Citation Wikipédia – https://fr.wikipedia.org/wiki/Chiffrement_RSA

Où nous observons un très bel effet d’appel à un synonyme : cryptographie asymétrique suivi par une liste de caractéristiques : commerce, auteurs, brevets …

Nous allons donc sur la page cryptographie asymétrique :

La cryptographie asymétrique, ou chiffrement à clef publique et privée, est une méthode de chiffrement qui s’oppose à la cryptographie symétrique. Le principe du chiffrement asymétrique est d’avoir 2 clefs (que l’utilisateur fabrique lui-même): … https://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptographie_asymétrique

Où nous observons une très belle tautologie en rouge qui défini une chose par son opposé. HP vous allez rire ? Nous espérons ?

Démonstration ou vérification ?

Attention, HP, une démonstration est toujours chez les brutes une vérification. On ne vous demande pas de trouver intelligemment le Lagrangien relativiste [CIPRIA-160806] mais … de vérifier que le Lagrangien que l’on vous donne, avec grande magnanimité, il faut dire merci, vérifie les grandes lois de la physique.

Lagrangien relativiste - [PEREZ-2004] - Page 231.

Lagrangien Relativiste – L’auteur donne la solution. Il faut la vérifier – [PEREZ-2004] – Page 231.

Postulats ou théorèmes ?

La plupart du temps, du moins jusqu’en bac+6, 7, 8, les béotiens nous donnent des postulats. Attention HP ce sont tout le temps des théorèmes ! N’en restez pas là. D’ailleurs vous en êtes bien incapables. Les « postulats » qu’ils nous donnent peuvent être démontrés. Ce sont les arbres qui cachent la forêt. Toute la difficulté consiste à remonter là où on ne peut plus logiquement suivre. Remontez donc jusqu’au moment où vous êtes obligé de penser « dans ce contexte … » Les postulats existent mais ils ne sont pas là où « on » l’affirme. C’est l’application des théorèmes d’incomplétude de Gödel [GöDEL-1931].

  • F=m.\vec{a} ? Principe Fondamental de la Dynamique ?

Ou plutôt :

  • F=\frac{d\vec{p}}{dt}=m.\vec{a}+\frac{dm}{dt}.\vec{v}

En ce cas nous calculons la variation temporelle de l’impulsion et nous trouvons qu’il faut aussi évaluer la variation de masse ! « On » nous dit que les deux formules sont équivalentes. Soit ! En ce cas nous en préférons une qui, elle au moins, nous permet de calculer la vitesse d’une fusée.

Les parenthèses sont fonctionnelles ou arithmétiques ?

Le nombre de moles n dépend de l’avancée de la réaction a ou de sa multiplication ? (Cours CNED du CAPES – Source [CNED-2013])

  • n=n(a) ou n=n.a ? Les HP vont tout de suite se poser la question.

Comme on vous donne la démonstration et surtout les hypothèses à la fin, quand il le veulent, vous êtes obligés de tout lire pour comprendre l’énoncé du début. Vous lisez deux fois la même chose et vous interprétez la fin pour comprendre le début. C’est pédagogique ?

CNED - CAPES Chimie - Avancement de Réaction - Page 64

Avancement de Réaction ? [CNED-2013] – Page 64.

La réponse ?

Le nombre de moles n est fonction de a donc n_a=n(a) mais dans certains cas particulier le nombre de moles à l’endroit a est proportionnel à l’avancée de la réaction par le nombre de moles au départ de la réaction n_0 soit : n_a=n_0.a . Remarquez l’indiçage que nous avons adopté pour éviter la confusion.

Ou celle là encore plus fumeuse n(t)=n_0(at) que nous devons lire n est une fonction de la variable t qui est la multiplication du terme n_0 par les termes a que MULTIPLIE le temps t . Dans ce cas les parenthèses jouent le rôle de fonction à gauche de l’égalité et de séparation des variables à droite. Nous l’aimons beaucoup celle là ?

Comme nous sommes HP nous ne pouvons nous empêcher d’induire des contextes en début et de relire 3 ou 4 fois le texte en prenant une hypothèse d’interprétation différente. Sur un sujet que nous ne connaissons pas le casse-gueule est vite arrivé. Au troisième coup on ne sait plus ce que l’auteur veut nous dire. Nous avons trois hypothèses différentes en tête en étant incapable de trancher ! Nous n’avons pas assez d’informations pour « fixer » le contexte !

Retenir ou Comprendre ?

Retenir ? Vous aimez la culture ?

Si vous voulez briller en société ou bien passer un concours jusqu’au CAPES il faut retenir les cours. La compréhension n’amène que des questions disparates du point de vue de vos profs et embrouille tout du vôtre. Lisez les cours « normaux ». Retenez par « méthodes ». Les pseudo-démonstrations n’en sont pas et ne sont que des justifications sans contexte des affirmations académiques. Vous en en mode culturel de la maternelle au doctorat … inclus ! C’est le mode du vulgus pecus.

Si vous êtes ingénieur alors dès que vous aurez quelques compétences en ingénierie vous serez promu, vous évoluerez manager. Étudiez donc le contexte, le point de vue du mot « évoluer » cela vaut le coup ! Dites surtout merci et vous redeviendrez « un bon à tout mais surtout un bon à rien » mieux payé.

Retenir est le règne de la complexité sur la difficulté.

Comprendre ? Vous aimez la philosophie ?

Si vous voulez être au chômage assez rapidement il faut « essayer » de passer le concours de l’agrégation et, ou, de faire une formation adéquate qu’il vous faudra chercher comme une aiguille dans une botte de foin. Vous comprendrez tout, ou presque tout. C’est à dire environ la moitié de ce qu’il faut connaître car une moitié des concepts de la physique ne sont pas étudiés. Vous êtes en mode « compréhension » qui est l’operating privilégié du HP. Le vôtre. Dommage pour la rémunération ? C’est le mode du haut potentiel.

Comprendre est le règne de la difficulté sur la complexité.

Comprendre ET Retenir ?

Vous vous la pétez en société et vous comprenez tout. Bravo ! Vous faites partie de ces 5% qui construisent les microprocesseurs quantiques, qui ont réussi l’agrégation et ne sont pas devenus inspecteurs, qui sont autodidactes, qui n’ont pas accepté le sujet de doctorat dans la branche hyper-connue.

Pour vous HP c’est quitte ou double. Soit vous êtes l’ingénieur, le vrai, le tatoué, le bien payé. Soit vous êtes le savant mal compris, tatoué HP aussi mais mal ou pas payé.

Ni comprendre Ni retenir ?

Les autres qui ont un peu retenu ? Ils suivent la loi imposée de Moore et construisent des A380 ou les « nouveaux processeurs » Intel ou Motorola. Les autres-autres ? Ils font des HMI ou Homme-Machine Interface et « programment » (SIC) en C++.

C’est le « mode », la mode, le plus demandé dans l’industrie. La pression du marché fait que vous pouvez être bien payé si vous faites du « .Net », du « Web Development », voire si vous savez faire une moyenne pondérée pour du « Data Mining ». Aucune innovation n’est attendue et surtout encore moins d’invention et de découverte. Découverte ? Peut-être si vous mettez par erreur le feu à l’entreprise ?

HP, Se laisser Abrutir ou se Révolter ?

Survivre dans un monde d’abrutis ?

Quel rapport avec une éjection de gaz de réacteur ?

Se laisser abrutir consiste à adopter sans réflexion l’ensemble des méthodes académiques fournies par le système éducatif et surtout professionnel. Nous avons vu comment les méthodes classiques sont lentes, longues, complexes et donc inefficaces ? Ont-elles seulement la caractéristique ou plutôt le critère « sûreté » ? La justesse, la compréhension, la vérité sont masquées par le critère « sécurité ». Ainsi un avion classique assure votre sécurité et celle de sa cargaison … financière évidemment. Un réacteur d’avion classique est sûr, non pas de la racine sûreté, mais surtout de l’étymologie sécurité. Il favorise un taux de panne bas par la très faible vitesse d’éjection des gaz qui assure une plus grande longévité des structures de la matière. Ainsi la loi de conservation de la quantité de mouvement implique l’éjection d’une grande masse de carburant. Ce qui va à l’encontre d’une économie de celui-ci ! Les « doués » des classes de Sciences et Techniques de l’Ingénieur ET Développement Durable STI2D vont se régaler ? Si « on » se donne la peine de l’expliquer. Nous ne croyons pas que « on » en aura l’autorisation ?

L’abrutissement est dangereux pour vous HP. Nous avons constaté que les méthodes sont toxiques physiologiquement et mentalement. L’ingurgitation de « méthodes » contrecarre votre « operating » et fini par le masquer, ou plutôt vous mêmes, HP, finissez par le masquer, pour avoir la paix … sociale. Vous devenez le dixième de vous mêmes soit la moitié d’un vulgus pecus. Vous êtes médiocre : 10/20 passable. Vous déclenchez ensuite une attitude d’assoupissement intellectuel puis des comportements d’autiste … acquis. Votre intelligence émotionnelle tombe. Votre communication sociale s’effrite. Celle-ci n’est pas, non plus, dans son mode préférentiel.

HP ! Les méthodes classiques non adaptées sont extrêmement toxiques.

Se révolter ?

Jeune fille pourquoi dors-tu ? Pourquoi pleures-tu quand je te réveilles en plein cours ? Pourquoi me dis-tu que tu ne comprends rien ?

Je me souviens de t’avoir expliqué à toi, extravertie une fois réveillée, et à ton camarade sportif qui faisait des pompes entre deux exercices, des notions de théorie des ensembles, hors programme, hors référentiel « éducatif », pour comprendre … les travaux pratiques de logique booléenne !!!

  • « Au tableau tous les deux, je vais vous amuser ! » Crie le prof pour surmonter leurs rigolades.
  • « C’est une blague M’sieur ? » Répond la fille hilare.
  • « Non, non. Je vais vous apprendre un truc marrant ! Vous allez piger la boi-boite à fils, là ! » Prof.

Les deux comiques s’avancent l’air goguenard, les mains dans les poches. Un concept de théorie des ensembles, deux exemples après.

  • « Bon, c’est quoi la réponse des autres exemples ? » Prof.
  • « M’sieur, c’est trop facile ! » Fille.
  • « Bein, allez-y alors. » Prof.
  • « hop, hop, et voilà. » Fille.
  • « Et toi qui rigole ? Prof.
  • « Hop, hop, voilà aussi ! » Garçon.
  • « Vous avez compris alors ? » Prof.
  • « On voit pas ce qu’il y a de dur ! » Garçon.
  • « Alors faites marcher la boite là bas » Prof.
  • « On voit pas le rapport ! » Fille.

Le prof va sur la boi-boite à fils et dit :

  • « La loupiote c’est le résultat du calcul. Les deux commutateurs là sont les sous-ensembles. Hop et hop ! »

Si vous aviez-vu les expressions hallucinées des deux HP ? Les lapins crétins ? Comme quoi ils ne pensaient pas qu’il y ait une explication logique au TP. Ce qui bloquait leurs facultés hors du commun. Ce sont des abrutis par le système ! Extrêmement intelligents mais … bloqués.

Tous les deux, ensuite, furent débloqués, trop ? Trois heures à rigoler et une heure à bosser, la dernière. Note 18/20. Alors pourquoi passer quatre heures sur des choses qui n’en demandent qu’une ? Toute l’astuce, HP, est de demander au prof une « traduction » du document dit « pédagogique » avant de commencer à apprendre.

La bonne réponse du HP est souvent : – « Ah ! C’est ça que ça veut dire ! »

HP, nous avons un devoir d’autoprotection et donc de révolte. Ne nous laissons pas abrutir. C’est toxique.

Références

Mathématiques pour Ingénieurs

khi² Tests – 01 – All Errors are … Possible ?

Scientifiques physiques

  • [DIRAC-1928] : Dirac, P. (1928). The Quantum Theory of the Electron. Proceedings of the Royal Society of London. Series A, Containing Papers of a Mathematical and Physical Character, 117(778), 610-624. Retrieved from http://www.jstor.org/stable/94981
    .
  • [FEYNMAN-1945] : Feynman, R. La thèse de Feynman – Traduction d’Emile Biémont – Edition Pearson 2007. The thesis of Feynman – Translation of Emile Biémont.
    .
  • [GöDEL-1931], Kurt, ‘Some Basic Theorems on the Foundations of Mathematics and Their Implications.’, -1931 – Printed in Collected Works / Kurt Gödel v.III; Édité Par Solomon Feferman. Clarendon Press ; New York : Oxford University Press, 1995., 1951, P. 304-323.
    (Théorèmes d’Incomplétude de Gödel).
Type Article de revue
Auteur Kurt GöDEL
URL http://www.research.ibm.com/people/h/hirzel/papers/canon00-goedel.pdf
Pages P. 304-323.
Publication Printed in Collected works / Kurt Gödel v.III; édité par Solomon Feferman. Clarendon Press ; New York : Oxford University Press, 1995.
Date 1931
Résumé Über formal unentscheidbare Sätze der Principia Mathematica und verwandter Systeme (Sur les propositions formellement indécidables des Principia Mathematica et des systèmes apparentés).
Date d’ajout 6/2/2017 12:17:05
Modifié le 6/2/2017 12:28:36

Pièces jointes :

  • Godel-On Formally Undecidable Propositions of Principia-1931.pdf

Cours

  • [CNED-2013 ] : Cours CNED – Capes externe de sciences physique et chimiques – Première partie – Page 64 – F. Définition des grandeurs de réactions – 1. Avancement d’une réaction. 2013
  • [PEREZ-2004] – PEREZ, Jean Philippe, Relativité et Invariance – Fondement et Applications, 2004.
    Il est quand même très instructif de lire, au moins, la page 231 de ce volumineux ouvrage qui vous proposera de vérifier que le Lagrangien « postulé » vérifie les grands principes de la physique.

.

Jean-Paul Cipria
En tant qu’ancien mataf j’aime bien errer. J’erre souvent. Je regarde par le hublot. Les yeux fixes et le cerveau en ébullition. Je suis donc fou : Aïe ! Aïe ! Aïe !
J’aime bien airer aussi. J’aire aussi souvent que je le peux. Je prends de la hauteur. Je suis donc flou : Aïe ! Aïe !
Aïe ?

« C’est ma dernière surprise partie.
J’mécrase le nez au hublot.
J’ai mon contrat d’confiance,
L’encéphalo qui faut.
J’ai du bol. J’en vois qui rigolent. »
Bashung – Gaby, oh Gaby

Vues : 15/03/2017 : 271

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: