Jean-Paul CIPRIA

————— PHYSICS – SPACE – ALGORITHMICS ——-

SIGINT 1 – Satellites et Espionnage des Citoyens ?

Written By: Jean-Paul Cipria - Avr• 18•20
Satellites Constellation 2020-04-17-22-16

Constellation (!) de Satellites  2020-04-17-22-16 – Vue Sud locale région parisienne en type radar 3D le 17/04/2020 vers 22:18 heure locale TU+2

Bonjour chers citoyens, Big BrotherS are Watching You !

« Qu’on me donne six lignes écrites de la main du plus honnête homme, j’y trouverai de quoi le faire pendre. » – Richelieu

SIGINT pour qui ?

L’Intelligence du Signal ?

Il s’agit en ces articles (gratuit, free, à diffuser façon Covid 😉 ), de détailler comment l’analyse des signaux ou autrement dit SIGINT (Signal Intelligence) permet de recueillir des informations à partir de l’espace. Un grand nombre de nations ont envoyé des satellites (en orbite terrestre) qui parcourent notre ciel ou restent en position fixe par rapport à notre lieu géographique.

La simulation de navigation ça sert à quoi ?

Visualisons un satellite (ou débris) parmi n ?

Covid-19 ou CZ-2C R/B ?

Par ces chaudes soirées de printemps 2020, en essayant d’échapper au COVID-19 nous n’échappons pas au survol furtif du CZ-2C R/B – NORAD 31114 !  Soit il pollue l’espace car c’est un débris, soit il nous observe dans la fenêtre Q. Comme nous disons dans la marine. Le commandant du Taquet-de-La-Porte-Etanche : « Pas de problème dans la tranche Q ? » 😉

ViZual ?

Je vous propose de « visualiser » une petite partie des satellites « à notre vue » depuis une portion d’espace (ciel) locale qui est ma position en région parisienne. Voici une photo d’une simulation, type radar 3D, du défilement d’un satellite nommé : CZ-2C R/B – NORAD 31114 – Indicatif International: 2007-010B, qui parcours notre ciel le 17/04/2020 et qui était visible à l’œil nu de 22:18 à 22:20 heure locale France (TU+2).

CZ-2C R/B – NORAD 31114 – Indicatif International: 2007-010B

Le satellite apparait, éclairé quelques minutes par le soleil, environ au zénith et « descend » dans notre repère azimutal (sphère verte) jusqu’à l’horizon.

Est-il possible de le voir quelques instant ?

De la simulation à l’observation

Nous pouvons le suivre facilement grâce à cette grille de repère azimutal et aux étoiles environnantes, à la vue, en regardant au sud. L’éclat n’est pas très fort (magnitude 2.48) mais correspond à une étoile moyenne visible. C’est d’ailleurs un des seuls points qui se déplace dans le ciel pour peu que nous fixions au delà de 10 secondes. La trajectoire reste visible dure environ 2 minutes. Aux jumelles X40 on ne le distingue pas d’une étoile à part son mouvement relatif rapide.

Le CZ-2C R/B au microsc … à la vue !

Nous pouvons « fixer » l’évènement en positionnant son appareil photo « nuit » ou « étoiles », si la fonction existe, et sur un temps de pose de deux minutes. Nous observons alors sa trajectoire relative par un arc de courbe blanche sur fond de ciel qui détermine ses positions au moment où le satellite est visible par réflexion du rayonnement solaire.

Petit film ? Moi ça me fait peur !

Même pas peur de tous ces yeux en live direct ?

Quand on « tague » l’ensemble des satellites, possiblement visibles, documentés, c’est à dire dont les éphémérides sont connues dans la simulation, on obtient cette constellation !

Film de simu ?

Satellites Constellation 2020-04-17-22-16

Satellites Constellation 2020-04-17-22-16

Big Brothers ?

Et la science là dedans ?

Comment faisons-nous pour suivre un satellite … de la maison ?

  1. Connaître les notions d’orbites autours de la terre. Cela revient à connaître les trois équations de Kepler.
  2. Connaître le format TLE : Two-Lines Elements qui donne, en deux dimensions, une position-vitesse à (une dimension) sur une ellipsoïde (à deux dimensions) à un temps donné. Suivant le Modèle Orbital NORAD SGP4/SDP4.
  3. Un algorithme qui permet de calculer la position future de l’objet en fonction des conditions initiales TLE (position-vitesse-temps) afin de déterminer une trajectoire durant 24h ou plus. L’algorithme est plus ou moins précis (1 km et 3 km/jour) sur le temps suivant sa conception. SGP4/SDP4 sont deux modèles mathématiques de calculs des vecteurs orbitaux dans un système de coordonnées inertiel centré (Terre) par un modèle des perturbations simplifié.

Table explicative simplifié du TLE Satellite

TLE du Satellite ATLAS CENTAUR 2

1 00694U 63047A 20107.84168899 .00000200 00000-0 14355-4 0 9996

2 00694 30.3562 230.0496 0585887 11.8119 349.5594 14.02590172828442

Table explicative TLE

(Je laisse la table, si jolie avec ses Lettres majuscules rouges, après un copier-coller très simple et qui transforme les formats HTML en graphismes objets ? J’ai la flemme d’enlever, à chaque paragraphe, le tag qui fait iech ! Et encore je suis revenu à l’éditeur « classique » de wordpress en ajoutant un plugin pour disable le « Gutenberg » blocs qui a fait, iech aussi plus de deux millions d’utilisateurs. Mais bon, les codeurs de plugins sont bénévoles. Je ne vais pas en plus les engueuler ? Certains ont fait ce plugin pour … revenir en arrière. Et merci encore aux modificateurs de modificateurs.)

Ligne

Catalogue

Année Désignation

Date / 01 janvier

Premire dérivée de vitesse

Seconde dérivée de vitesse

Modèle aérodynamique

0

TLE nombre

CheckSum

1

00694U

63047A

20107.84168899

‘0,00000200’

00000-0

14355-4

0

9996

Ligne

Satellite

Inclinaison

Ascension droite

Excentricité

Périgé

Anomalie Moyenne

Revolution/jour

Nb révolution à l’instant

Check Sum

2

694

30.3562

230.0496

585887

01/11/19

349.5594

14.02590172

82844

2

.

Calculer la position des astres, planètes et satellites par rapport à VOTRE repère local ?

Référence scientifique [MEEUS-2014].

Excellent livre – Néanmoins les définitions du temps ne sont pas très claires. La reconstitution des calculs sur Matlab  est juste, mais il est difficile de savoir quels temps nous calculons ! La comparaison avec d’autres logiciels et estimations de sites scientifiques fonctionne très bien !

J’ai un petit exemple sur un article d’un gros programme Matlab dont j’affiche juste les résultats.

Navigation 4 – Calcul astronomique de Positions de Précision

.

La politique et la science. Une est de trop ?

Que mesurent-t-ils … les autres ?

Intelligence du signal … de quoi ?

Les satellites mesurent des choses ? Lesquelles ? Les premiers satellites ont servis de relais de communications pour s’affranchir de la rotondité de la terre et des obstacles. Plus on est haut et plus on voit loin, sur une sphère. Ce sont les besoins de communications à longue distance.

Les besoins inclus dans le signal ?

Ensuite sont venus les besoins de cartographie et de topographie. La cartographie sert à établir des cartes : la localisation des objets que l’on souhaite déterminer. Pas forcément des villes mais aussi la répartition des champs de blé que peut déterminer l’analyse d’une photos SAR. La topographie est liée à une théorie, eh oui, différente de la planimétrie et qui est liée à l’altimétrie. C’est la détermination des reliefs que l’on peut sur-imprimer sur la carte 2D.

Un certains nombre de satellites sont dédiés aux océans et grandes étendues d’eau. A la fois pour un aspect stratégique maritime mais aussi météorologique.

Par ailleurs il existe encore un grand nombre de paramètres physiques mesurables qui peuvent être « vus » de l’espace.

Pour qui et par qui ?

Ces quantités astronomiques de données – nous verrons le nombre de satellites »en vue sur une portion de ciel Français – sont exploitées par ? C’est le flou artistique ! Destinés à qui ? Là aussi nous avons notre propre idée. Mais très certainement pas aux citoyens et encore encore moins à ceux qui ne le sont pas. Déjà que, sujet, ou plutôt collabo d’un certains nombre d’organismes « on » ne nous demande pas notre avis et encore moins de décider par un vote. A qui sont destinés ces données ? Et pourquoi ? CONTRE qui peuvent-elles être utilisées ? La aussi le passé et l’expérience historique, de Tite-Live à Machiavel et les « expériences utilisateurs » comme disent les marketing de pompage de cerveau nous informent du possible dans le pire des monde. Relire Candide de Voltaire.

Entreprises ou États ?

Quelles légitimités ?

Les entreprises, encore moins démocratiques que les états, lorgnent, comme ils l’ont fait sur la plupart des ressources d’états et de citoyens, sur l’exploitation des signaux de renseignement globaux. Nous savons depuis longtemps ce qu’ils en font. Où en sommes-nous de la cybercriminalité d’entreprises ?

Hacking industriel des données personnelles des citoyens

Les récentes amendes imposées à g$$gle, enfin pourrions-nous dire, ne sont que la face émergée de l’iceberg de hacking des grandes industries contre les citoyens. Voyez les différents lanceurs d’alertes sur le dark … sky ? ;-).

Dans cet article, justement, voyons le dark sky et en observons ce qu’il nous révèle à l’optique vue humaine sur un certain nombre de choses qui sont dans le domaine du dark data ou du SIGINT. Je réponds, en partie à la question : « Cybercriminalité d’entreprises et d’États – Comment les poursuivre ? Cybercriminality Tracking ».

Vols de données personnelles physiologiques

Actuellement je porte une montre F$tb$t dont la récupération des données de mon poignet à mon téléphone nécessite une localisation GPS ! Les données cardiaques passent sur un serveur aux États Unis qui sont remâchées sur un affichage non redimensionnable. Aujourd’hui je ne peux pas récupérer facilement les « raw data » ou fréquences cardiaques à la seconde. J’ai trouvé comment ! Je dois « m’auto hacker » -;) pour pouvoir disposer de données qui sont à 1 cm de moi sans passer aux USA ! Ils sont forts quand même. Non ?

Et merci à la CIA. Et au NSA aussi puisqu’il parait qu’ils s’occupent aussi de nous et de g$$gle et de facedebook et d’un certain whistleblower qu’ils maintiennent en prison, sous torture dans l’excellent état démocratique (SIC) de Grande Bretagne, célèbre porte-avion des USA depuis 1940.

USA Failed Admin Login

USA Failed Admin Login : Une des centaines d’attaques probablement USA ou russe ==> servers ==> USA ==> Alarme ?

Je ne parle pas des Russes et affiliés. Tout le monde tape déjà dessus. Ça ? C’est fait. C’est vrai que 150 000 GI morts coté Ouest comptent plus que 13 millions coté Est durant un célèbre conflit des années 40 ? C’est la préférence territoriale ?

Mesures scientifiques et démesures politiques ?

Un jour, un soir ? j’ai fait une manip savante au microscope pour voir, si on … voyait, des petites bébêtes reproductrices humaines au microscope ? Effectivement, après un prélèvement très agréable de l’échantillon liquide, je plaçais cela sur ma plaque et au grossissement par 300 on voyait les bestioles se balader en oscillant de la flagelle d’un endroit à l’autre de l’oculaire. Quelle rigolade solitaire 😉 Mais c’est pour la science ! J’avoue avoir été émerveillé par le spectacle de ces êtres navigants. Aujourd’hui je suis atterré par les milliers d’yeux qui nous voient sur toutes les bandes (X pour le SAR*) sur la simulation de ce film. J’ai confiance aux scientifiques et j’éprouve une extrême méfiance vis-à-vis de « nos » chefs d’entreprise chargés de financer « nos »politiques chargés de … ne pas … financer « nos » savants.

* SAR : Synthetic Aperture Radar. Radar à Ouverture Synthétique, et ce n’est pas une lentille en plastoc, mais le fait de défiler, dans le ciel, sur une seule « photo » en bande X permet « d’accumuler » (au sens de l’entropie) une quantité d’informations supplémentaires qui permet d’augmenter la résolution spatiale de l’image produite.Ouf. Cette notion d’entropie, j’aimerais bien la calculer puisqu’ « ON » ne peut pas le faire au boulot, je vais le faire à la maison. Pour l’ouverture synthétique on augmente le temps d’exposition, sans saturer l’image, dt>C … etc. J’ai une démonstration quelque part. D’une autre façon, on augmente l’incertitude en temps et ? On diminue l’incertitude en espace. Comme ? Équivalent à la relation dt et dx en Transformée de Fourrier  !

Régression épistémologique dans une dictature européenne ?

Si nous avions promulgué la science cette dernière « trenturie » peut-être aurions-nous trouvé, non pas des vaccins, mais des « systèmes » curatifs des virus, en plus des deux seuls d’aujourd’hui : le VIH et l’hépatite C ? Et encore ? Financés et organisés par nos dons et par des associations à but non lucratif !

Honte à vous industriels, financiers et politiques ! Et honte au peuple qui ferme sa gueule et qui trouve que se laver les mains souvent est une grosse progression depuis le 18ième siècle ? Bravo la science, bravo la connaissance ?

Comme disent mes patrons et l’ensemble de tous les énarques : « Bah, c’est de la technique ! » Mais le descendance professorale est assurée par cette petite jeune du master philoso… euh, pédagogie, qui me disait, en sorte de compliment pour mon exposés des sciences des matériaux supposé d’un niveau master : « Jean-Paul Ya vraiment trop de log dans ta présentation« . Elle n’avait jamais du voir un diagramme de Bode, ou un pH, cette future professeuse en sciences de l’ingénieur ?

Alors ? Depuis 1970 aucune progression des antibiotiques.  Rappel : 2013 : RE-découverte des antibiotiques à protéine de ? F lemming … 1925 ! Depuis 1950 aucun nouveau médicament de curation de la dépression. La molécule du Zoloft date de ? 1950 !

… etc. La liste est très longue. Les paradigmes cognitifs, qui figurent dans l’annexe de thèse en lousdé (Hiden Physics PhD), expliquent quelques apprentissages actuels des sciences en dehors d’une logique de liaison constitutive de la connaissance en physique. Les expériences cruciales en sciences et les théories associées sont publiés dans des revues à lecture (peers revues). Nous montrons à quels points ces publications manquent aux besoins de compréhensions des doctorants et des ingénieurs. Ce qui est un paradoxe. Nous analysons ce paradoxe et démontrons de quelles façons nous remettons un sens, une direction et une certaine logique à l’explication d’une théorie et de ces mesures associées, que nous appelons expériences cruciales. ». CIPRIA-2017.

Devons-nous les remercier ?

Et encore merci aux politiques de n’avoir rien financé. Et merci aux entreprises de n’avoir rien fait. Et re-merci aux scientifiques de n’avoir rien dit ! Nous en payons, tous, les conséquences aujourd’hui. Mais tout le monde est content d’utiliser deux doigts sur son mobile pour discuter avec son voisin. On est débordé par la technologie ! Disent-ils. Quels confinés !

Je précise, à certains DRH, qui dirigent des Ressources Humaines, que j’emploie, dans ce dernier chapitre, l’ironie*.

* Ironie : On affirme le contraire de ce que l’on pense et ce que l’on fait. (Définition, au cas où) C du Se Gond de Gré !

Références

Scientifiques

Calcul du temps astronomique

  • http://www.nanotechinnov.com/navigation-4-calcul-astronomique-de-position-precision
    Inspiré de la référence :
  • [MEEUS-2014] : Jean-MEEUS – « Calculs astronomiques à l’usage des amateurs. » – Edition 2014.
    Excellent livre – Néanmoins les définitions du temps ne sont pas très claires. La reconstitution des calculs sur Matlab  est juste, mais il est difficile de savoir quels temps nous calculons ! La comparaison avec d’autres logiciels et estimations de sites scientifiques fonctionne très bien !

Éclipses du soleil

  • [MEEUS-2006] : Espenak & Meeus  – 2006 : « Five Millennium Canon of Solar Eclipses: -1999 to +3000 » (NASA/TP-2006-214141):  Éclipses du soleil

TLE : Two-Lines Elements Set

Blog d’observations

Satellites, débris, trajectoires

Hors sujet … apparent

Régression épistémologique médicale

  • Antibiotiques à protéine ? Cherchez bien : Australie, université, en anglais évidemment.
  • Flemming : Idem : cherchez champignon, levure, antibiotique, protéine.
  • Cherchez la date de création de la molécule principale du Zoloft. Et dans la foulée cherchez les innovations sur le médicament depuis la création.

.

Jean-Paul CIPRIA
Géomaticien – Géomètre-Topographe.
Professeur certifié en sciences de l’ingénieur.
Expert en Algorithmique scientifique Matlab.

 

 

 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: